1. J’aimerais commencer le jogging, comment m’y prendre ?

Allez-y doucement. Rien ne vous oblige à commencer par 1heure entière. De plus une distance trop longue peut s’avérer démotivante. Commencez par 10 minutes et faites une break pour reprendre votre souffle, mais ne laissez pas votre rythme cardiaque redescendre, quitte à trottiner.

Soyez réaliste le seul endroit ou le mot succès vient avant le mot travail, c’est dans le dictionnaire, en effet j’entends trop souvent des demandes de personnes qui se lance dans un 10km voir même semi-marathon sans avoir fais la moindre course et seulement une préparation de quelques semaines. Vous courez au danger.. faites les choses pas à pas, il faut habituer votre métabolisme, vos tendons vos ligaments et articulations.

 

2. Quelles sont les conditions idéales pour le jogging ?

Est-ce qu’il y en a vraiment ? Non, ne doit-on pas plutôt être préparé à répondre à n’importe quel condition ? Selon moi oui, toutefois on va tout de même parler de trois paramètres, la surface, le climat, l’heure.

La Surface : elle importe peu, pour autant que vous ayez les chaussures adéquates. Si vous courez en dehors des routes, équipez-vous de chaussures stables. Essayez de courir pieds nu en été (des petites distances) ceci aidera à votre récupération.

Le Climat : La chaleur, le froid, la pluie ou le vent ne sont pas un souci, équipez vous avec des habits aérés., waterproof ou imperméables au vent. Il n’y pas de mauvais temps, en revanche il y a des mauvais choix d’équipement !

L’heure : dans l’idéal, entraînez-vous tout le temps à la même heure, votre rythme vous indiquera l’heure idéale. Si vous n’êtes pas du matin alors ne forcer pas. Chacun son rythme. Apprenez à vous écouter.

 

3. Comment doit-on s’équiper pour courir ?

T-Shirt : Un t-shirt ne doit pas vous embarrassez dans vos mouvements. N’allez pas vers les looks oversize non plus .. yo yo yo ;0) Choisissez-le confortable et surtout apte à évacuez la sueur de votre corps. Le bon plan les t-shirt high tech actuellement sur le marché, pourvus d’aérations et confectionnés en matériaux évacuant l’humidité. Un t-shirt mouillé peut accélérer la baisse de température du corps plus rapidement qu’un vêtement sec et ainsi causer de l’hypothermie. Mais choisissez un vêtement ou vous êtes à l’aise. Personnellement je n’aime pas quand une partie de mon t-shirt me colle à la peau alors j’opte pour des vêtement proche du corps.

Pantalon : Il doit être serré mais pas moulant, les revers du pantalon doit tomber sur les jambes sans paraître trop étroits. Le pantalon doit évacuer l’humidité. La bonne option : les pantalons munis d’aérations à des endroits spécifiques du corps comme l’entrejambe.

Chaussures : C’est la priorité ! La bonne taille reste l’élément crucial. Seul un professionnel saura vous guider, il va étudier votre démarche, votre foulée, n’hésitez pas à aller chez un professionnel c’est un budget mais bien moindre que les dégâts que peuvent causer un mauvais choix de chaussures qui aurait non seulement une incidence sur vos pieds mais vos articulations et votre dos !

 

ASTUCES ET CONSEILS POUR LES JOGGERS DEBUTANTS :

1. Reposez-vous 1 jour sur 3 le but est de pas perdre votre motivation au bout de 3 semaines, vous éviterez aussi de fatiguez vos pieds, votre dos et vos articulations et de ne pas trop augmenter votre allure, augmentez pas plus de 10% par semaine ou vos ligaments et muscles ne pourront pas suivre. Ainsi vous diminuerez grandement le risque de blessures et aussi de vous lassez.

2. S’arrêtez de courir et marcher n’est pas un crime, bien au contraire, pour les débutants cela équivaut au principe de l’entrainement fractionné, toujours excellent. Fixez-vous des règles telle que par exemple ne pas s’arrêtez pour moins d’une minute mais pas plus de 5 minutes.

3. D’une manière générale maintenez un tempo léger surtout au début : La plupart des gens démarre beaucoup trop vite et rendent un très mauvais service à l’heure corps. La circulation sanguine vous permettra peut-être de de tenir à une allure rapide mais votre dos et articulations pas forcément. Si vous arrivez à parler en courant c’est que vous êtes à la bonne vitesse.

4. Ralentissez quand l’heure de la fin approche ainsi vous enverrez un signal à votre corps que vous approcher de la fin de votre entraînement, finir par un sprint serait contre-productif.

5. Restez motivé et pensez à changer de parcours en effet toujours le même parcours pourrait s’avérer ennuyant au bout d’une dizaine de fois.

 

Le jogging dépend aussi de ce que vous avez dans le ventre (au sens propre ;0))

Un mauvais choix nutritionnel peut entraîner une course difficile. Ne faites pas de vrai repas à moins de 2 à 3 heures avant de courir. Si vous devez tout de même manger faites léger. (préférez des fruits ou alors un cocktail de jus de fruits couper à l’eau (trois-quarts – un quarts). Le mieux se référer à mon partenaire Bourquin Nutrition et suivre son actu ou acheter son livre « La performance sur mesure ».

 

Pour finir je terminerai sur les fameux « Points de côté »

Le remède est simple : Expirez profondément au moment de poser le pieds du côté non atteint par le point. Le diaphragme va se relâcher et la douleur devrait disparaître. Au moment d’expirer, vous pouvez aussi pousser avec votre main sur l’endroit de la douleur. Et surtout, enfin continuez à courir.

Allez à vos bakets !

 

CrossFit Lausanne
STRONGER THAN YESTERDAY
WEAKER THAN TOMORROW

 

Cet article vous a plu ? partagez le et n’hésitez pas à nous suivre sur la page CrossFit Lausanne.